C’était le premier Séminaire Agron’Hommes !

Séminaire, ce mot vous parle? Au début, il ne me parlait pas. Et puis j’ai trouvé sa racine: la semence ! 

Quoi de mieux pour symboliser l’aventure que démarrent ces jeunes, ces graines, qui vont participer à la première édition de l’Ecole d’Agroécologie Voyageuse ? 

Après la phase de création de fertilité où chacun a découvert le projet Les Agron’Hommes « en solo » à travers des vidéos et en échangeant avec moi, il fallait que ce jeune écosystème se réunisse pour commencer à semer un projet.

Une recette qui marche 

Apprendre à se connaître, explorer ses rêves et ses talents. Comprendre que l’on est pas seul et que « c’est possible ». Rencontrer un agriculteur engagé dans la transition agroécologique et comprendre comment on peut l’aider et apprendre sur le terrain. Ecouter le témoignage d’étudiants qui se sont dépassés lors de leur projet. 

Célébrer le fait d’être ensemble.

Ce premier séminaire m’a permis de comprendre que Les Agron’Hommes propose un accompagnement essentiel pour que les jeunes deviennent des catalyseurs de transition. Ces deux jours d’hiver en Sologne ont fonctionné avec les valeurs des Agron’Hommes: c’est aux jeunes de créer l’avenir. Ils ont pu préciser de quelle aide ils avaient besoin pour apprendre l’agroécologie dans les fermes, et être utile. 

Quelle est ma place dans cet écosystème? 

Hélène, facilitatrice d’intelligence collective, a animé le séminaire avec brio pour que la créativité, la bienveillance, l’intention, soient des valeurs motrices du week-end. Chacun a pu explorer ses talents et déterminer comment il souhaitant participer au projet: en tant qu’étudiant voyageur, bénévole, membre du bureau de l’asso comme Sarah, Opaline et Guillaume ! 

La boîte à outils des Agron’Hommes

> Dans quelle thématique de la transition agroécologique je souhaite m’impliquer?

> Combien de temps je souhaite participer au projet? 

> Dans quelles régions et/ou pays je souhaite aller? 

> Comment je souhaite financer mon parcours? 

> Comment je souhaite communiquer sur mon projet?

> Quelle valorisation du voyage dans mon territoire? 

Toutes ces questions liées au parcours de l’Ecole d’Agroécologie Voyageuse ont été approfondies par les étudiants, puis mises à l’épreuve lors de mini-coaching: l’occasion de goûter à l’accompagnement proposé pendant 1 an lorsque le projet commencera pour de bon en septembre.

Vite, un autre séminaire !

Ce qui a le plus plu? Apprendre à pitcher un projet pour fédérer et séduire des parrains potentiels. Ecouter Franck Baechler, « éleveur de sols et éleveurs de vaches » parler de ses sols et de son respect de l’animal. Monter en compétences sur l’écoute, la facilitation, la communication.

Une vraie équipe s’est construire pendant cette formation et des projets ont été semés. 

Restez au courant, le financement participatif va bientôt pousser ! 

Opaline Lysiak, créatrice des Agron’Hommes