🐑 Charlotte : le Temps de la RĂ©colte et de l’Humus

Dans le texte qu’elle partage le jour de la cĂ©rĂ©monie de clĂŽture de l’EAV, Charlotte partage une citation de Jacques SalomĂ© : “Le propre du vivant sur la planĂšte Terre, c’est l’inscription de la finitude dans le dĂ©roulement d’une existence. Nous pouvons entendre la finitude non comme une fin en soi, mais comme un passage possible vers un autre Ă©tat.”

Qu’est-ce que tu es venue chercher à l’EAV ?

Le destin m’a amenĂ© ici. Je suis venue l’esprit ouvert, pour apprendre sur moi, sur les autres, comment bien utiliser ma sensibilitĂ©. Apprendre sur la technique agricole, apprendre Ă  mettre en place des projets.

Si tu devais retenir 5 choses que tu as dĂ©couvertes depuis notre premiĂšre sĂ©ance d’accompagnement, quelles seraient-elles?

1) Faire confiance Ă  moi et au monde (encore plus) 2) Ressentir, Ă©couter, regarder plus profondĂ©ment 3) Les chĂšvres (et les brebis), professeures du Vivant 4) Accepter et dĂ©velopper ma sensibilitĂ©, mon Ă©nergie, mes Ă©motions, mes envies 5) J’ai dĂ©couvert ce que j’aime faire, ce que je veux faire tous les jours, ce pour quoi je vis.

Charlotte avec la chienne de la Ferme du Gabbro, dans les CĂŽtes d’Armor

Quels changements as-tu observĂ©s depuis le dĂ©but de l’aventure d’accompagnement? (en toi, dans ta vie, avec les autres etc.)

Je m’Ă©coute plus et je sais ce dont j’ai envie mĂȘme si j’ai toujours du mal Ă  l’exprimer. Je me sens plus lĂ©gitime dans le monde agricole. J’utilise mon Ă©nergie pour faire rayonner la vie autour de moi, ce qui crĂ©er des situations favorables Ă  mon Ă©panouissement (les gens, les conditions). Que j’ai besoin Ă  laisser encore plus de place Ă  l’imprĂ©vu, ma relation Ă  la vie, Ă  la mort a Ă©voluĂ©.

Si tu racontais ton expĂ©rience Ă  l’EAV Ă  ton/ta meilleur.e ami.e que lui dirais-tu ?

Que c’est une formation qui nous permet de rencontrer des personnes inspirantes qui me marqueront Ă  jamais et qui influenceront mon parcours de vie ! Que c’est faire ce qu’on a envie de faire vraiment et c’est donc ouvrir de nouvelles portes et se faire confiance Que c’est dĂ©connectĂ© des systĂšmes actuels en mĂȘme temps d’ĂȘtre la solution Ă  nos problĂ©matiques contemporaines.

Vers quoi chemine-tu ?

Je chemine vers ma ferme… une ferme. Avec des animaux. Une vie collective avec un rythme qui me convient, de l’harmonie.

☘ DĂ©couvrez tous les articles de Charlotte ici : https://lesagronhommes.com/le-parcours-voyageur-de-charlottes-en-agroecologie/