☀️ Nicolas : le Temps de la Récolte et de l’Humus

Récolter les fruits et humifier les transformations de l’Ecole d’Agroécologie Voyageuse : c’était l’objectif de la phase Humus, qui a permis à Nicolas, futur éleveur engagé pour le Vivant, de produire ce témoignage.

Qu’est ce que tu es venue chercher à l’EAV ?

(réponse en été 2021) Cette formation va pouvoir mettre des images, des visages, sur tous ces « gros mots » : agroécologie, élevage régénératif, réimplantation de haies, agriculture syntropique… Concrètement qu’est-ce qui existe? Comment le répéter dans une ferme? En conseillant d’autres agriculteurs? Je souhaite apprendre beaucoup de toutes ces fermes que je vais voir. Prendre de l’aisance dans ma communication, donner des conseils, comment débattre.

Si tu devais retenir 5 choses que tu as découvertes depuis notre première séance d’accompagnement, quelles seraient-elles?

Le respect pour le Vivant (faire avec et non pas contre), l’utilité de l’élevage et de l’arbre dans la transition agroécologique, l’utilité de la transition agroécologique dans la transition écologique, l’importance du rayonnement des personnes engagées et de leurs liens et donc de savoir lâcher prise, il vaut mieux rayonner en paix que de faire la guerre pour convaincre.

« Il vaut mieux rayonner en paix que de faire la guerre pour convaincre »

Nicolas

Quels changements as-tu observés depuis le début de l’aventure d’accompagnement? (en toi, dans ta vie, avec les autres etc.)

Ma prise de recul sur l’agroécologie, sur le niveau de vie des agriculteurs et la préciosité de leur métier qui n’est pas assez reconnu. On a une influence perpétuelle sur les autres qui nous entourent qu’on le veuille ou non. L’importance de communiquer, par la CNV, et d’écouter. Penser aux autres c’est avant tout savoir penser à soi. Se sacrifier pour faire changer les choses ne sera pas positif et même préjudiciable, il vaut mieux rayonner et être heureux.

Si tu racontais ton expérience à l’EAV à ton/ta meilleur.e ami.e que lui dirais-tu ?

C’est une formation, qui te fait rencontrer des intervenant.e.s super qualifié.e.s, qui t’ouvre l’esprit et le coeur, et qui, outre l’aspect agronomique, te font prendre conscience de l’importance de notre développement personnel pour le développement de nos convictions. Prendre du recul, sortir de sa zone de confort, et ouvrir son esprit dans les fermes pendant un parcours de 6 mois.

Nicolas se connecte aux vaches Angus lors de l’initiation à la communication animale à l’EAV

L’aventure continue ! Que vas-tu emporter avec toi pour la vivre pleinement? Quelles sont les promesses que tu as envie de te faire à toi-même ?

Etre heureux, ne pas vouloir faire la guerre mais faire la paix, ne pas être en colère vers certains, mais reconnaissant vers d’autres. Partager, partager, partager, partager, par la parole, via des conférences, via des cours, je ne sais pas encore, mais je veux partager le message. Alerter et partager. Et ne pas trop m’éloigner du concret, être agriculteur ! Et enfin, toujours continuer d’évoluer, ne jamais s’arrêter.

👉 Pour lire tous les articles de Nicolas, rendez-vous sur son article mycorhize !